Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Francisco Goya - Maya desnuda, Maja vestida 1800 De Vénus à l’Odalisque, de l'Odalisque à la Baigneuse Article revu et augmenté de nouvelles illustrations le 8 mai 2016 (Les oeuvres citées sont présentées à la fin de ce texte) Le nu en peinture a toujours...

A la fin des années 1800 Degas expose une « suite de nus de femmes se baignant, se lavant, se séchant, s’essuyant, se peignant ou se faisant peigner. » Degas fréquentait les maisons closes de Pigalle où on lui permettait, en invité respectueux des lois...

La mort de Sardanapale, 1827 Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges Les Phares Baudelaire La mort de Sardanapale exposée au Salon de 1827 figure une grande scène orgiaque d’or et de nuit. Elle dit, sans fioriture, l’excès, l’extrême et présente...

Les moments réservés à l’intimité féminine ont longtemps capté l’inspiration des peintres. Leurs toiles nous dévoilent ces instants passés au bord des bassins d’eau tiède où les baigneuses dégustaient, avec une gourmandise de bonne tenue, pâtisseries...

Le père Goriot Le Père Goriot, l’histoire En 1819, l’année où commence le drame, Mme Vauquer dirige depuis quarante ans la pension bourgeoise qu’elle a ouverte rue Neuve Sainte Geneviève. Cette pension est située entre les buttes de Montmartre et les...

Le père Goriot La pension Vauquer Dans cet univers clos formé par la société de la pension, chacune des personnes qui s’y trouvaient ne voyait que sa propre vie. Les pensionnaires, à force de vivre ensemble, devenaient comme de vieux époux qui n’avaient...

Le temps des Vénus est désormais compté. Vient celui de la femme humaine, concrète, commune - avec ses préoccupations esthétiques et son corps parfois de beauté médiocre que le désir pourtant ne déserte pas. Dans cet ordre d’idée, un des rares nus de...

3 La prédiction réalisée A 22 ans Foedora habite un l’hôtel décoré avec art et goût, comme ceux des Anglais. Il visite la chambre à coucher avec son grand lit voluptueux. Puis à un moment de la soirée, un peu en retrait, il l’observe. « Si Foedora méconnaissait...

Le premier titre de cette nouvelle était Les deux orphelins. Elle a été écrite en août 1832, à la poudrière d’Angoulême, chez les amis Carraud. En une nuit, nous dit Balzac. En une journée dira plus tard Zulma Carraud. Balzac, reconnu comme écrivain depuis...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>