Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

  

Publié par med médiène

17 mars. Article revu et augmenté de photos de Simone de Beauvoir et de Marilyn Monoroe (ces dernières censurées aux Etats-Unis en 1954.)

8 femmes

8 femmes

 

Au siècle dernier, dans les années 1940, aux Etats Unis, huit jeunes femmes relevant leur jupe au dessus du genou, narguent en souriant la puritaine Amérique. Habillées comme s’habille la ville quand elle va à la campagne, elles jouent de leur audace et montrent un peu de ce qui est caché "sous la jupe des filles." L’une d’elles (deuxième en partant de la droite) ose un geste plus qu’explicite ; jambe gauche pliée et pied tendu en demi pointe elle remonte d’une main décidée le bas de son vêtement jusque sa cuisse dénudée.
Dans un décor qui évoque par son silence un tableau de Hopper, ce groupe, aligné comme autant de meneuses de revue, ne pose, le lieu vide où il se tient le rappelle, que l’instant de cette parodie.

Dix ans plus tard environ, en 1954, Marilyn Monroe, en Danaé moderne, est photographiée à New York debout au dessus d'une bouche de métro devant 2000 à 5000 personnes, sa robe blanche (précisément ivoire en crêpe plissée) soulevée et s’ouvrant comme une corolle par le souffle chaud sorti du sol. Cette photo, jugée choquante par le journal qui l’avait commandé, ne sera pas publiée. Dans cette scène Marilyn choisit de prêter son corps au photographe pour le transformer en machine à fantasmes. Le plaisir que manifestement elle éprouve à se montrer ainsi au petit matin sur un trottoir de Broadway semble dire à cet instant, avant que ne la piège son statut de sex-symbol dont on connaît la fin, que se laisser voir presque nue ne signifie pas pour autant se laisser avoir.
Entre ces deux dates, Simone de Beauvoir publie en 1949 Le Deuxième sexe, rédigé alors qu'elle vit depuis deux ans une intense relation amoureuse avec l'écrivain américain Nelson Algren. C'est dans cet ouvrage que la philosophe délivre sa fameuse sentence, "On ne nait pas femme, on le devient." Son essai, qui bat en brèche le discours habituel tenu sur la femme, rencontre, malgré l'hostilité de nombreux intellectuels conservateurs, un tel succès qu’il est d'emblée mis en débat en France, dans le reste de l'Europe et dans de nombreuses universités américaines.

+++++++++++++

NB. Certaines séries américaines traitent de façon très documentée de la place - toujours de second ordre - faite aux femmes dans le monde du travail au milieu du XXème siècle. Je recommande particulièrement Mad Men (publicité), Masters of sex et The Knick (recherche médicale.)

Illustrations

Des femmes et des jupes

Huit femmes d'Amérique, années 1940

Huit femmes d'Amérique, années 1940

Simone de Beauvoir

Profession de foi de Simone de Beauvoir

Profession de foi de Simone de Beauvoir

Portraits au turban

Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban

Marilyn Monoroe - Photos censurées en 1954

La robe de Marilyn

Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban
Histoires de femmes - La jupe, la robe, le turban

Commenter cet article

covix 17/03/2016 11:41

Marilyn est loin de la gourdasse que l'on nous a présenté, une combattante pour les femmes et le droit des noirs.
Bonne journée
@mitié

med médiène 17/03/2016 13:09

Nous sommes d'accord. Elle a été piégée et sacrifiée. Ce petit texte tente de lui rendre justice.
Bien à vous, chère vous.
M.

covix 10/03/2016 10:04

Bonjour,
C'et tous les jours qu'il faut défendre le deroit des femmes, rien est acquis.
Une belle retrospective pour le souligner.
Bonne journée
@mitié

med médiène 10/03/2016 14:13

Merci.
Amitié