Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

  

Tags

Littérature Peinture Art Réalisme Orientalisme Nu Courtisanes Argent Balzac Francophonies

Publié par med médiène

Maupassant n'a jamais caché ce qu'il devait à Balzac, mort trois semaines avant sa naissance. On reconnaitra dans le personnage de Bel Ami, Georges Duroy, l'ombre portée de son emblématique modèle, Eugène de Rastignac.

Commenter cet article

covix 23/12/2015 22:47

C'est drôle, Maupassant pour moi cela sent la poussière des vieilles maison!
Bonne soirée
@mitié

med médiène 24/12/2015 00:34

1 - Maupassant : Aussi moderne que Balzac. Peut être un peu plus cynique, je vous l'accorde. Mais relisez le. Vite. Il n'y a pas plus de poussière que de pierre. Il y a le pétillement du champagne qui allume les yeux des femmes et des hommes.
2 - Balzac : Poussez la porte, osez, joignez le geste à la pensée - vous êtes dans le saint des saints (orthographes multiples.)
3 - Recevez vous mes réponses?
4 - Il est tard. Pardon. Amitiés.